Arcanes, la lettre


Chaque mois, l'équipe des Archives s'exerce à traiter un sujet à partir de documents d'archives ou de ressources en ligne. Ainsi, des thèmes aussi variés que la mode, la chanson, le cinéma, le feu sont abordés...

La can(n)e - novembre 2017


DANS LES ARCANES DE


Scène de bagarre lors de la corrida du 2 juillet 1961 aux Arènes du Soleil d'Or sises au quartier des Arènes, photographie noir et blanc. André Cros - Ville de Toulouse, Archives municipales, 53Fi359.

Des quilles et des cannes


novembre 2017

Quand on joue aux quilles, on tend à dire qu'on décanille et non qu'on déquille (ce dernier verbe étant pourtant tout à fait juste). Serait-ce parce qu'il est plus amusant de viser les gambettes, les « cannes » d'un adversaire ou d'un passant que les quilles du jeu ?

Mais qu'advient-il lorsque l'adversaire, celui que vous avez si bien décanillé, se saisit de sa canne pour vous corriger. Dira-t-on qu'il vous décanille ? Ou tout simplement qu'il vous rosse ? Bref, comme Nougaro l'a bien chanté, cela se termine souvent en castagne.
C'est en tout cas ce que de nombreuses plaintes portées devant la justice criminelle des capitouls laissent imaginer.

Mais nos aînés n'avaient certainement pas le monopole de la castagne, témoin cette belle empoignade entre un torero et un spontaneo. Le premier n'avait visiblement pas de canne pour se défendre, mais il aurait pu faire quelques passes avec sa muleta, planter une ou deux banderilles dans l'arrière-train de son agresseur, ou mieux encore : s'attribuer les oreilles du furieux au moyen de son estoque !
Gageons que le taureau aura profité de cet instant de répit pour aller se dégourdir les cannes.

ZOOM SUR


.

Portrait D'enfant. Portrait en studio dans la première moitié du XXe siècle d'une fillette costumée en mariée, avec long voile et gants blancs, se tenant debout près d'un fauteuil canné au piétement en X et devant un fond peint représentant un intérieur à larges fenêtres, boiseries et colonnes. René Gril - Ville de Toulouse, Archives municipales, 34Fi198.

Canné


novembre 2017

Naturellement, il ne s'agit pas de l'enfant, resplendissante de bonheur dans sa tenue de princesse épousée, maquillage et voile immaculé à l'appui. Non, il faut regarder le fauteuil. Pour une fois intéressons-nous un instant aux accessoires, nous reviendrons à la petite fille plus tard. Avez-vous remarqué qu'il est canné ? Peut-être le voit-on mieux sur l'image agrandie et non recadrée. Parce que la canne, c'est surtout cette grande tige fine et droite qui pousse près de l'eau, dont on tire les cannes (à pêcher ou à marcher), et auxquelles on fait allusion pour désigner les guibolles, car oui, n'a pas de cannes de serin qui veut. Notre fauteuil, donc, tissé de lanières de jonc, est canné.

En revanche, en découvrant cette photographie, j'ai bien failli canner. Car vêtir une petite fille en mariée, c'est une sorte d'endoctrinement, un mode de pensée inculqué très tôt, non ? Gageons que les parents se sont amusés pour un carnaval à transformer leurs petits en adultes. Parce que oui, vous avez le garçonnet affublé d'un très beau costume trois pièces avec haut de forme et souliers vernis, et dans la même série, comble du mignonesque, l'image de l'union, forcément factice. Ah, je canne, j'expire !

DANS LES FONDS DE


.

Catalogue de la XXX° Exposition Canine Internationale. C-A-C, Toulouse 26 octobre 1958. Parc des Expositions. XI° quinzaine de Arts Ménagers. Imp. A. Gomes. Toulouse. Ville de Toulouse, Archives municipales, 1Z370/1.

Quant la canne devient canine à quatre pattes.


novembre 2017

Notre engouement pour ne pas dire notre passion pour nos amis à quatre pattes est assez récente. En effet, il fallut attendre mai 1863 pour que les Parisiens puissent assister à la première exposition canine organisée en France.

Cette manifestation se déroulait au jardin d'acclimatation du bois de Boulogne, à Paris. Le but était de réunir une collection de chiens aussi complète que possible afin de distinguer les races pures, utiles ou d'agrément et les croisements à conserver. Bien qu'elle se déroule sous l'égide de Napoléon III, elle intéressa assez peu les Français, et ce n'est qu'en 1881 que la société centrale canine vit le jour. Les  débuts furent modestes car contrairement à l'Angleterre, les Français étaient indifférents à l'élevage de chiens de pure race. D'ailleurs, la société ne sera reconnue d'utilité publique que le 28 avril 1914.

A Toulouse, dès la fin des années 20, une exposition canine internationale fut organisée annuellement, révélant ainsi tout l'intérêt que nous portons désormais à nos animaux de compagnie. Le don de Madame Hermet nous permet de feuilleter une jolie collection des catalogues officiels de ces expositions, allant de 1958 aux années 2000.

Vie des Archives. Archives municipales de Toulouse, 2 rue des Archives. 26 mai 2016. Reportage de 341 clichés sur la vie des Archives de Toulouse réalisé pour la journée internationale des Archives du 9 juin 2016. Ici est illustrée la recherche documentaire, dans un magasin plein. Stéphanie Renard - Ville de Toulouse, Archives municipales, 4num12/95.

Un festival de cannes !


novembre 2017

A l'heure où tout se calcule, la canne, cette ancienne mesure remplacée par le système métrique, pourrait être réhabilitée le temps d'une lecture.

Les Archives municipales, c'est plus de 800 ans d'histoire : quelle distance, n'est-ce pas ? C'est d'autant plus vrai que, mises bout à bout, les archives conservées dans notre bon vieux réservoir de Bonnefoy représentent désormais la distance qui nous fait, à vol d'oiseau, traverser Toulouse, depuis sa limite avec Portet-sur-Garonne, jusqu'à ses confins avec Launaguet et l'Union. Alors, combien de cannes ? Grosso modo, sous l'Ancien Régime, on comptait 725 cannes. Et comme l'administration se modernise, on vous le donne en kilomètres : 14,5. Pour les sportifs des randos vélos, c'est une heure de bécane.

Avec la prise en charge des PACS par les mairies, ce sont 130 mètres de dossiers actifs que le tribunal d'instance va transférer aux services communaux… soit la longueur de la rue de Cannes !

Face à un tel volume, l'archiviste chicane, puisque ce sont désormais en moyenne 200 cannes (vous convertirez vous-mêmes) de dossiers et maquettes qui concourent chaque année à repousser nos statistiques, hélas bien plus extensibles que nos murs. Des murs qui ont une capacité de conservation de 2734 m², soit 1367 cannes carrées. Tempête dans un verre d'eau... ou hurricane dans un réservoir ?

DANS MA RUE


.

Élévation postérieure de la villa Jeanne d'Arc. Phot. Friquart, Louise-Emmnauelle ; Krispin, Laure (c) Ville de Toulouse ; (c) Inventaire général Région Occitanie, 2011, 20113101314NUCA.

De la canne à la villa Jeanne d'Arc


novembre 2017

La cane de Jeanne est morte au gui l'an neuf… En 1953, quand Brassens écrit cette chanson, Jeanne est un prénom fréquemment porté, quoique en perte de vitesse. Pourtant, du Moyen Âge au début du 20e siècle, il figure au panthéon des prénoms féminins les plus donnés. Son succès est conforté par la forte dévotion à Jeanne d'Arc, entamée au 19e siècle et qui connaît son apogée au début du 20e siècle : elle est béatifiée en 1909 et canonisée en 1920. A Toulouse, c'est en 1922 que sa statue est érigée sur la place Matabiau, devenue Jeanne d'Arc peu après. 

Outre les monuments et lieux publics, le nom de la sainte est également attribué à des maisons. En effet, depuis la seconde moitié du 19e siècle, la mode est de donner un nom aux villas, inscrit sur une plaque émaillée dans le style Art nouveau ou gravé sur une plaque de marbre. Faisant référence à la nature ou à l'environnement de l'édifice, le nom de la villa est bien souvent un prénom, presque toujours féminin. C'est donc tout naturellement que les villas Jeanne fleurissent un peu partout en France, de même que les villas Jeanne d'Arc, affichant ainsi les convictions religieuses de leurs propriétaires.

A Toulouse, une villa Jeanne d'Arc s'élève au 186 de l'avenue de Castres. Construite peu avant 1880, elle se démarque par son avant-toit développé soutenu par des aisseliers en bois ouvragés, rappelant l'architecture pittoresque des maisons de villégiature. 

SOUS LES PAVÉS


.

Représentation de saint Jacques de Compostelle sur une fresque des enfeus de l'hôtel Saint-Jean à Toulouse, Photographie Jean-François Peiré, © Inventaire général Région Occitanie, 1997, 19973101693ZA.

J'ai le bourdon…


novembre 2017

… disait le pèlerin au Moyen Âge.

Non pas qu'il fallait être en dépression pour traverser l'Europe en visitant les lieux saints, mais plutôt s'appuyer sur son bourdon qui désigne en fait un long bâton, accessoire indispensable du marcheur au long cours. En résumé, être en canne et avoir une canne.

Cet accessoire est naturellement associé aux images de saint Jacques dont la tombe à Compostelle reste l'un des spots de pèlerinage les plus courus (ou plutôt marchés). On peut d'ailleurs le voir représenté sur une fresque médiévale conservée dans les enfeus découverts en 1997 à l'hôtel Saint-Jean à Toulouse.

Matériellement et archéologiquement parlant, ces bourdons en bois ont laissé peu de traces sauf pour leur embout ferré que l'on retrouve fréquemment, seul conservé, dans les tombes de pèlerins comme dans le cimetière toulousain récemment fouillé, toujours à l'hôtel Saint-Jean qui servait d'étape (quelquefois dernière) aux pérégrinateurs.

EN LIGNE


.

Toulouse: pêcheurs en Garonne. scène bucolique comportant un groupe de 4 hommes en tenue civile dont 2 tiennent une canne à pêche. Ville de Toulouse, Archives municipales, 1Fi1429.

Il ne faut pas lâcher la canne pour la pêche


novembre 2017

En partant à l'aventure dans le fonds d'images numérisées des Archives, on s'expose à des découvertes surprenantes. 

 

On s'aperçoit ainsi que la canne est souvent utilisée comme accessoire de la photographie. Elle permet de poser en se donnant une contenance, au temps des portraits un peu figés des débuts de la photographie, apporte une certaine assurance ou du maintien, dans certains cas, et devient un véritable compagnon de route en prenant de l'âge.
Quand elle s'associe à une ligne, le bâton prend de la longueur et donne apparemment la pêche.
Et si l'orthographe de l'archiviste est incertaine, des intrus peuvent surgir au détour d'une notice…

Cette balade a produit le florilège de portraits avec can(n)e extraits des fonds des Archives.

Pour en voir d'autres, direction la base de données des Archives, rechercher les notices contenant canne OU cane, cocher Seulement les notices avec des images liées et lancer !

* Le titre de cet article est emprunté à Paul Eluard.