TOULOUSE


Les photographies que Jean Dieuzaide réalise à Toulouse sa vie durant sont le reflet de l'intérêt qu'il porte à sa ville. C'est en partie pour ce fort attachement au sud-ouest qu'il refuse de "monter à Paris" pour faire carrière.

Toulouse


Une ville au cours d'une vie

La basilique Saint-Sernin de nuit, 16 novembre 1973, prise depuis le haut de l'immeuble du 2 boulevard d'Arcole.En près de soixante années d'exercice, Jean Dieuzaide a suivi l'évolution de sa ville comme aucun autre photographe. Neuf albums "Toulouse" contiennent plus de 6500 clichés, classés en catégories liées aux contextes de production :

  • vues aériennes ;
  • jardins, places, ponts, scènes vivantes ;
  • vues générales, hôtels et rues ;
  • musées et archives ;
  • musées Labit et Dupuy ;
  • musée des Augustins, peintures et artothèque ;
  • musée des Augustins, sculptures et vues générales ;
  • églises ;
  • scènes vivantes.

 

De nombreuses autres images sur la thématique toulousaine, issues du travail de commande de Jean Dieuzaide, sont visibles dans la thématique "clients".

Ce qui concerne le Château d'eau se trouve dans la thématique "photographes".

 

La basilique Saint-Sernin de nuit, 16 novembre 1973, prise depuis le haut de l'immeuble du 2 boulevard d'Arcole. Jean Dieuzaide - Mairie de Toulouse, Archives municipales, 84Fi/nc/T4567.