L'image du moi(s)


Chaque mois, petit billet d'humeur et d'humour à partir d'images conservées aux Archives. Forcément décalé !
Le marché aux puces et la basilique Saint-Sernin, négatif N&B, 6 x 6 cm. Jean Dieuzaide – 84Fi nc/T915

janvier 2022


L’avenir dans le rétro

S’il fallait faire un souhait en ce début 2022, ce serait que l’année à venir soit un peu moins pire que la précédente. Et pourtant, il faut être honnête, les auspices ne sont pas bons.
S’il fallait chercher d’autres signes, vous pourriez les trouver dans le film de science-fiction Soleil Vert réalisé par Richard Fleischer en 1974. Il se déroule en… 2022 et nous propose une vision du monde saisissante. Après des siècles d’industrialisation, la nature a quasiment disparu, la planète est surpeuplée et la température globale ne cesse d’augmenter. La population s’entasse et étouffe dans des mégalopoles et de grandes sociétés internationales s’occupent de la nourrir mais aussi d’euthanasier les personnes trop âgées. Effrayant, non ?
S’il fallait se changer un peu les idées, vous pourriez, par exemple, aller voir les photographies de Jean Dieuzaide au couvent des Jacobins. Vous y verriez, certes, les clichés d’un grand artiste qui a créé des images devenues iconiques, mais surtout l’œuvre d’un homme dont la foi en l’être humain se révèle au fil des tirages sur papier baryté. Et il n’y pas à dire : en ces temps incertains, cela fait du bien !
 

 

À DÉCOUVRIR À DÉCOUVRIR